Espace Membres

Interview de Jean Pierre Catherine, Président du RC Suresnes

Home/vie des Clubs et des CD/Interview de Jean Pierre Catherine, Président du RC Suresnes

Interview de Jean Pierre Catherine, Président du RC Suresnes

« il n’y a pas de formule magique, le club a investi dans la formation depuis sa création en 1973 » 

CIFR : Ton club qualifie 8 équipes en Championnat de France, ce qui est peut être un record national, peux-tu nous dire lesquelles?
JPC : Cela fait plusieurs années que nos équipes sont qualifiées pour les phases finales, cette année est un bon cru :

  • l’équipe 1 a terminé 1ere de sa poule,
  • l’équipe 2 a terminé 1ere de sa poule,
  • l’équipe Belascain est qualifiée pour les phases finales dans une poule de haut niveau volontairement souhaitée par nous,
  • l’équipe junior Balendrade a terminé 1ere de sa poule,
  • l’équipe junior Philipponeau est qualifiée,
  • l’équipe cadette Teullière A est qualifiée,
  • l’équipe cadette Teulière B est qualifiée,
  • l’équipe ASTAS soutenue par Suresnes est championne IDF et est qualifiée pour le championnat de France.

CIFR : Quelle est la formule magique pour parvenir à un tel succès? Et quels conseils donnes-tu aux autres clubs franciliens pour suivre cette belle trace?
JPC : Malheureusement, ou heureusement, il n’y a pas de formule magique. C’est la continuité de notre ligne conductrice qu’est la formation. Le club a investi dans la formation depuis sa création en 1973. Dernièrement, il a financé 2 brevets d’état pour l’Ecole de Rugby (EDR).
Nous avons refusé, à 3 reprises, la montée en Fédérale 1 afin de conserver le budget pour l’EDR et de créer une équipe Belascain/Espoirs, qui représente, pour nous, la continuité de la formation et le lien entre les juniors et les équipes 1 et 2.

CIFR : Le club est engagé dans les phases finales de Fédérale 2, si l’occasion se présente, le club acceptera-t-il la montée en Fédérale 1 cette fois ci?
JPC : Cette année, notre Bureau Directeur a décidé d’accepter la montée si elle est gagnée sportivement. Il faudra gagner les 8eme aller/retour. Nous avons les structures pour évoluer au plus haut niveau amateur à condition de conserver la poule Elite. Elle permet aux clubs qui montent d’avoir une chance de rester en Fédérale 1.
Il n’est pas prévu de contrats pro et nous continuerons à investir sur la formation et l’EDR. Par contre, le budget déplacement sera obligatoirement en forte hausse.
Nous avons un soutien important de Ville de Suresnes qui sera à nos côtés si nous montons. Un réel soutien du Conseil Départemental des Hauts de Seine serait un atout important.
Une question complémentaire se pose toutefois : sur le groupe Espoirs aujourd’hui prévu à – de 23 ans, une solution à – de 26 ans serait plus judicieuse pour la Fédérale 1 « Jean Prat ». Un joueur de + de 25 ans a encore de belles années devant lui, il est dommage de ne pouvoir rien proposer au sein du club. 

Depuis la réalisation de cette interview, le club a acquis sa montée en Fédérale 1 et s’est qualifié pour les ¼ de finale du Championnat de France.

2017-05-15T17:09:10+00:00